--
 

Centre de Recherche et d'Etudes pour l'Art Préhistorique Emile Cartailhac

   

 

PARTICIPANTS

 

Miche BARBAZA

michel-barbaza@wanadoo.fr

Professeur des Universités, Université de Toulouse-Le Mirail.

 

     Tout en maintenant une activité de recherche, notamment en préparant des publications sur le sujet (grotte de Bédeilhac, grotte de Troubat ...) et de direction de thèses au sein de mes thèmes traditionnels sur le Paléolithique supérieur final, l'Epipaléolithique et le Mésolithique, j'ai développé, depuis 1997 et surtout après avoir opéré une conversion thématique, une recherche sur l'art rupestre. A partir de l'expérience de méthodes de relevé systématique en art rupestre mises en œuvre en Afrique de l'Ouest (site de Markoye dans le Sahel burkinabé) et des travaux dont elle est issue (Art rupestre de Markoye, Burkina Faso), j'ai cherché à établir des collaborations puis développé des recherches, en coopération internationale en Algérie et Maroc. Au cours de cette même période, je me suis attaché à publier les résultats de plusieurs travaux (d'analyse ou de synthèse) sur les groupes de métallurgistes, créateur d'art rupestre du nord au sud du Sahara, vers la fin de la Protohistoire du Nord de l'Afrique.

     A partir de 2003 et depuis cette date, grâce à des échanges informels avec l'Algérie puis à partir de 2006 dans le cadre d'une coopération internationale, j'ai pu réaliser annuellement une mission d'étude sur l'art rupestre et l'archéologie dans la chaîne de la Téfedest (massif du Hoggar, Algérie). Ce programme et les premiers résultats ont été publiés (2011) dans les actes d'un colloque tenu) organisé à Tamanrasset en novembre 2007 par le Centre National de la Recherche en Préhistoire, Anthropologie et Histoire d'Alger, dans les actes du colloque d'Alger organisé par le Comité Mixte d'Evaluation et de Prospective (Programme Hubert Curien Tassili), organisé par le SCAC de l'ambassade de France à Alger et le MAEE d'une part et le service algérien de la Postgraduation du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de l'autre (Art rupestre de la Tefedest).

     Les résultats acquis dans cette région du Sahara central portent sur près de 80 abris peints, inédits pour une très large majorité d'entre eux, représentant une documentation exceptionnelle pour la connaissance de l'art saharien en général et de ses particularités régionales, mais aussi pour l'étude des genres de vie de populations confrontées progressivement à des conditions de vie d'abord extrêmement favorables puis de plus en plus marquées par l'aridification généralisée du Sahara. L'étude systématique des témoignages artistiques permise par l'analyse quantitative des informations gérées par une base de données (travaux en cours) est couplée dès les travaux de terrain à l'étude des nombreux vestiges d'habitat et des nombreux monuments (funéraires, pour la plupart). Ces derniers travaux sont réalisés d'une part sous la forme d'une thèse de Doctorat en co-direction. Plusieurs collaborations de naturalistes permettent d'inscrire l'histoire du peuplement de cette zone dans un contexte naturel de plus en plus prégnant et d'effectuer une étude comparée de la dynamique des deux phénomènes. La synthèse des diverses approches de ce qui est aujourd'hui une vallée - oasis totalement isolée au cœur d'un massif montagneux et, bien sûr, la publication des résultats sur son archéologie, constitueront une importante contribution à l'Histoire holocène du Sahara central.

     A partir de 2007, sur invitation du M. Mohssine El Graoui, chercheur à l'INSAP, j'ai participé à plusieurs missions d'étude dans le Sud marocain sur les vestiges d'art préhistoriques peints de la région de Tan-Tan dans les environs des bouches du Draa. La rareté des vestiges peints de cette région du Sahara occidental mais aussi leur qualité et leur originalité m'ont incité à développer une recherche de terrain qui se concrétise par une mission annuelle de relevés. La publication des résultats est en cours.

     Je participe, pour l'étude de l'art rupestre libyco-berbère, à un programme pluridisciplinaire sur la fin de la Protohistoire marocaine et sur les relations transsahariennes.


Bibliographie restreinte

  • Barbaza, M., 2005. Le Sahel des « siècles obscurs ». Données croisées de l'art rupestre, de l'archéologie, des chroniques et des traditions orales. Préhistoire, Art et Société, LX, p. 61-102.

  • Barbaza, M., 2008. Les industries des couches 10 à 8 de la Balma de la Margineda en Andorre. Des données fondamentales pour une approche de l'Azilien pyrénéen, in Guilaine, J., Barbaza, M., Martzluff M., (dir..), Les excavacions a la Balma de la Margineda, Andorra la Vella : Edicions del Govern d'Andorra, volum IV, p. 596-598.

  • Barbaza, M., El Graoui, M., 2008. L'art rupestre de l'Oued Azguer. 3 posters.. Moussem de Tan-Tan. 19-22 novembre 2008, Le Patrimoine du Sud marocain.

  • Barbaza, M. 2009. La Vénus de Lespugue. Midi-Pyrénées Patrimoine. Toulouse. Juin 2009.

  • Barbaza, M., Fauvelle-Aymar, F.-X., Valdeyron, N., Fosse, P., Fabre, J.-M., Bon, F., Ruf, T ., Abbé, J.-L., Moret, P., Teyssandier, N., Mourre., Rendu, C., Calastren, C., Baron, S., 2010. Diversité des milieux de vie et variabilité de la morphologie sociale en Afrique. Étude de cas pour un programme de recherche, de la Préhistoire à l'Actuel. Les Nouvelles de l'Archéologie, n° 120-121, septembre 2010, p. 7-18, 5 fig.

  • Barbaza, M., 2010. la France mésolithique dans le contexte des grandes forêts tempérées d'Europe. In Clottes, J., (dir.), Préhistoire de la France, Editions Gallimard, p. 228-255, 14 fig.

  • Barbaza, M., 2011. Environmental changes and cultural dynamics along the northern slope of the Pyrennes during the Younger Dryas. Quaternary International, 242 (2), p. 313-327 (pdf)

  • Hachi S., Barbaza M., Moussaoui Y., Benslama L., Iddir S., Belambri R. 2011. Art et manière en Téfedest. Eléments pour un programme d'étude généralisé des vestiges culturels préhistoriques sahariens (artefacts, art, occupations de l'espace). In : Hachi S. (dir.). Préhistoire maghrébine. Actes du colloque de Tamanrasset, 5-7 novembre 2007, Edition du C.N.R.P.A.H., Alger, p. 145-180.

  •  

     

    -

    -- Le CREAP

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    -- Accueil
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    -- Participants
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    -- Thèmes
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    -- Bases de données
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    -- Bibliographies
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    -- Collaborations
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    -- News
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    -- Sites étudiés
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .